Dangers de l’impression 3D pour l’artisanat

La science est un instrument pour l’homme de repousser ces limites, de faire des découvertes et d’évoluer au rythme du siècle présent. Au vu de ses progrès et découvertes, nous ne pouvons rester indifférents des dangers qui planent sur plusieurs secteurs d’activités aux risques de les voir disparaître. Aujourd’hui peut-on parler d’un mariage entre l’impression 3D et l’artisanat ?

A priori, on peut penser que l’artisanat peut toutefois se baser sur sa créativité traditionnelle, et l’impression 3D sera comme un outil supplémentaire pour la technique de production.

Mais le réel piège se trouve bel et bien ailleurs. L’impression 3D est une technologie addictive qui menace de faire disparaître le secteur artisanal pour des raisons simples que certains acteurs ignorent. L’intégration un à peu de l’automatisme de fabrication d’objets d’art grâce à l’impression 3D peut amener certains artisans à mettre les verrous sur les portes. Puisse la démocratisation de l’impression 3D pour usage-personne est dans un processus de devenir une réalité, l’homme pourra fabriquer ses propres objets d’art.

L’économie artisanat se verrait prendre un coup. Les baisses de revenus, le chômage, la régression d’activité artisanale réelle et visible devraient se sentir. Nous ferons face à une inondation d’objets d’art artificiels. De plus, selon l’article un article du site 3dnatives.com  » certaines études ont révélé que 10 % des métiers actuels seraient menacés par la technologie de l’automatisme comme l’impression 3D ». Au nombre de ses métiers figurent, l’artisanat, la joaillerie, la fonderie, mais aussi les ouvriers des chaînes de production.

L’impression 3D changera certainement le mode de travail au quotidien. Les dangers auxquels on assistera seront sur le long terme et pas seulement professionnels. On pourra assister à une dépendance totale de, l’automatisme qui entraînera la chute de plusieurs secteurs d’activité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *