Fonctionnement de l’impression 3D

Faire de l’impression 3D, c’est utilisé plusieurs techniques pour aboutir à l’impression de l’objet en 3D. Les techniques d’impressions peuvent se différencier, mais la procédure reste la même. Le fonctionnement de l’impression 3D consiste avant tout à la superposition de couches de matières grâce à une boxe qui sert de boîte pour la conception de l’objet, et d’un support numérique sur lequel se trouve le fichier à imprimer.

Pour faire de l’impression 3D, l’on aura besoin des outils suivants :

  • un appareil d’impression 3D qui peut varier en fonction du constructeur.
  • D’un fichier 3D en format STL ou OBI
  • D’un software qui permet de trancher le fichier et qui envoie les indications à l’imprimante
  • D’un consommable pour façonner l’objet (filament, poudre, métaux, etc.)

Suivant le type d’imprimante 3D utilisée, le fonctionnement peut varier, mais le principe de base reste le même. Par ailleurs, nous avons trois types de groupes de procédés d’impressions 3D :

  • L’impression 3D par dépôt de matière : Ce procédé encore appelé la FDM, consiste au dépôt de couche de filament qui se superpose pour produire la forme de l’objet. Le consommable utilisé dans ce procédé est du matériel thermoplastique chauffé à plus de 200 ° C.
  • L’impression 3D par solidification grâce à la lumière : Cette technique d’impression 3D est basée sur StéréoLithographie (SLA). Première technique d’impression 3D inventée par l’américain Charles Hull. Ce procédé d’impression 3D consiste à la solidification du liquide photosensible grâce aux rayons laser ultraviolets.
  • L’impression 3D par collage : connue sous le nom de la technique 3DP (Three-Dimensional Printing), c’est technique d’impression 3D consiste à étaler une fine couche de consommable (poudre) de composite sur la plateforme de la boxe. Au fur et mesure que le dépôt de couche de poudre se fait, la plateforme de la boxe s’abaisse pour permettre l’obtention de l’objet.

De plus, le procédé PolyJet est une nouvelle technique d’impression 3D qui a été développé par une entreprise israélo-américaine connue sous le nom de Objet Geometries Ltd. Elle a été rachetée par Stratasys en 2012. Par conséquent le fonctionnement d’une impression 3D peut varier selon plusieurs machines, mais le processus demeure toutefois le même.

À chacune des méthodes ou procédures utilisées en ressort un produit de qualités spécifique. Elle est souvent définie par la durée de fabrication de l’objet ou la taille qui en résulte en fonction de la boxe utilisée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *