Historique de l’impression 3D

L’histoire de l’imprimante a commencé dans les années 1450, par son inventeur Johann Genfleish Zur Ladem Zum Gutenberg, un habitant de la ville Mayence située en Allemagne. Et même si aujourd’hui, reconnaître que ce dernier est le père de la première procédure de l’impression, les idées n’en disent pas moins et restent encore mitigée. Mais nous ne pouvons que dire que cette procédure qu’il a mise en place a révolutionné le domaine de l’impression au XXIe siècle.

Aujourd’hui, les travaux de Johann Genfleish zur Ladem Zum Gutenberg ont permis de créer l’impression 3D grâce à l’évolution de la science qui n’a cessé de faire des recherches dans ce domaine.

Entre les années 1980 et 1990 : l’impression 3D se fait connaître

Aujourd’hui, l’impression 3D nous permet de former l’image d’un objet dans l’exactitude de son apparence physique grâce aux polymères. Mais en réalité, l’histoire de l’impression 3D ne date pas de notre siècle. Depuis les années 1980, les premiers essais de l’impression 3D étaient basés sur une méthode d’impression appelée la StéreoLithographie (SLA pour signifier : StéréoLithographie Appartus). Une méthode développée par l’américain Chuck Hull qui déposa un brevet sur cette méthode d’impression 3D en 1986. Ce dépôt de brevet engendra la création de la 3D Systems Corporation, une entreprise leader dans la fabrication des imprimantes 3D depuis 1988.

Au cours de cette même période, l’universitaire Carl Deckard déposa un brevet sur l’impression 3D, une autre méthode basée sur la technologie de Filtrage Selectif par Laser, ou le Selective Laser Sintering (SLS). Cette méthode consiste à fusionner de façon locale de grains de poudre grâce au laser. Dans le même courant de l’année, le co-fondateur de Stratasys Inc, Scott Crump déposa aussi un brevet sur une nouvelle technique d’impression 3D, appelé Fused Deposition Modelling (FDM). Par conséquent, trois méthodes d’impression 3D ont été développées entre les années 80 – 90.

L’impression 3D des années 2000 à ce jour

Il faut attendre le courant de l’année 2005 pour voir la première imprimante 3D couleur. Appelé Spectrum Z510, elle a été mise sur le marché par l’entreprise ZCorps. De telles inventions ont été autrefois, l’apanage d’une minorité d’entreprises qui disposaient de moyens financiers suffisants pour la fabrication d’imprimantes 3D. Mais en 2009, le brevet de la société Stratasys tombe dans les mains du secteur publique. Par conséquent, à partir de cette même année, fleurit une multitude d’entreprises spécialisées dans la fabrication d’outils d’impression 3D comme par exemple la Sculpteo, l’un des pionniers dans ce domaine en ligne au XXIe siècle.

De 2010 à 2016, l’impression 3D se rend bien visible sur le marché et dans des domaines comme la médecine, les médias, l’informatique, l’automobile, l’industrie, où son utilité s’avère incontournable. Et si aujourd’hui nous pouvons imprimer des os humains grâce à l’impression 3D, alors cette technologie n’a pas encore atteint son apogée, car de nouveaux projets incroyables attendent d’être révélés au grand jour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *