Les matières employées pour l’impression 3D

On pourrait croire que les imprimantes 3D emploient les mêmes matières pour l’impression. En réalité, c’est tout le contraire car les différents types de procédés d’impressions 3D fonctionnent suivant leur propre matière.

Par ailleurs, nous avons deux grandes familles de matériaux employés pour l’impression 3D à savoir : la famille des plastiques et celle des métaux, chacune constituée de matières utilisées pour la l’impression 3D.

La famille des plastiques est constituée de :

  • L’acide polyactique (PLA) : il est très utilisé dans l’impression 3D et fonctionne par dépôt de filament fondu à plus de 200°C obtenir pour l’objet 3D.
  • L’acrylonitrile butadiène styrène (ABS) : il est utilisé pour les machines d’impressions 3D de type FDM. Il résiste bien plus à l’eau et la chaleur, contrairement à la PLA.
  • Le polytéréphtalate d’éthylène (PET) : une matière obtenue à partir du pétrole, et plus résistante que l’ABS. Il est essentiellement utilisé pour l’impression de pièces plus robuste et flexible.
  • Les polyamides (PA) : elles sont dominantes dans d’impression 3D laser (SLS). Elles sont sous forme de poudre, et peuvent être appliqué suivant le fonctionnement de dépôt de filament comme la PLA.
  • Les résines : elles sont retrouvées dans les procédés SLA et PolyJet. Elles peuvent être sous la forme liquide ou solide.
  • Les matériaux de support (PVA et HIPS) : ils sont utilisés suivant les procédés de dépôt de filament fondu.

La famille des métaux est constituée d’aluminium, d’acier inoxydable, de cobalt-chrome très solide et résistant à l’usure, du titane, et de la céramique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *